L’automne approche et il n’y a pas que les feuilles qui vont tomber ;-). Celles et ceux qui connaissent ce blog savent que je suis plus souvent enclin aux coups de gueules qu’aux coups de coeur.

Alors que nos élus sont de plus en plus nombreux sur Facebook et Twitter, certains, et pas des moindres, restent vraiment à la ramasse.

De manière totalement arbitraire et subjective, j’ai donc choisi d’établir un petit palmarès des 10 hommes et femmes politiques complètement largués sur Facebook et/ou Twitter.

Bien entendu, rien n’impose aux politiques d’être présents sur Facebook. Mais avec désormais près de 19 millions de français inscrits sur Facebook, il est peut être temps pour eux de commencer à se poser la question, non ?! A l’instar des marques, nos élus devraient commencer à se soucier de leur E-réputation sur la toile car s’ils ne le font pas, d’autre le feront pour eux et souvent à leur dépends.

 

N°1 : Daniel Cohn Bendit

Sur Facebook : http://goo.gl/HLO2
DCB dispose d’une Fan page comptant plus de 6800 « fans » alors que celle-ci n’est plus animée depuis janvier 2009 ! Cette page est-elle vraiment « officielle », c’est à se le demander …
Sur Twitter, http://twitter.com/danycohnbendit

Le leader d’Europe Ecologie a débarqué à l’occasion des élections Européennes de 2009, il s’est timidement essayé aux gazouillis (25 tweets) puis a disparu au lendemain du scrutin le 8 juin 2009 laissant orphelin près de 7000 followers ! On se doutait que Danny était plus à l’aise dans la rue mais, mince, 7000 personnes, çà fait déjà un beau cortège, non ?!

N° 2 Martine Aubry

Sur Facebook : http://goo.gl/KE4t

Sa fan page totalisent plus de 4000 soutiens à ce jour. Cela ne doit pas être encore assez pour qu’elle juge utile de l’animer : le dernier post date du 26 janvier …

Sur Twitter, un compte existe : @martine_aubry : mais impossible de savoir s’il s’agit bien d’un compte officiel réservé : le compte n’a jamais publié aucun tweets ! Il compte pourtant prêt de 2400 followers mais là aussi, cela ne doit pas être encore assez ;-). Soyons confiant, la campagne de 2012 approche !

N° 3 Bertrand Delanoë

Sur Facebook : http://goo.gl/7AxK

Une Fan page totalisant 2400 soutiens (seulement) pour le maire de Paris (2 millions d’habitants), çà ne casse pas trois pattes à un canard ! Mais par ailleurs, puisque la page en question n’est plus animée depuis le 20 janvier dernier…. A quoi bon ?!

Sur Twitter, http://twitter.com/BertrandDelanoe

Ce n’est guère mieux : malgré près de 2400 followers, monsieur le Maire n’a plus tweeté depuis le 7 mars 2008 ! No comment.

N°4 Jean-louis Borloo

Sur Facebook : http://goo.gl/5SMl

Une Fan page regroupant près de 3500 soutiens mais une animation plus qu’erratique ! Le dernier post date du 5 septembre, les précédents du 5 mai, du 18 avril, du 30 mars, etc. Doit-on en déduire qu’il ne publie que durant les moments de sobriété ?! Il faut que j’arrête d’écouter Nicolas Canteloup !

Sur Twitter : JL Borloo n’y est pas présent


N°5 Manuel Valls

Sur Facebook : http://goo.gl/mHOU

La Fan page qui lui est dédiée est-elle officielle ? pas certain … elle compte tout de même plus de 1800 soutiens. Dernier post : 6 mars 2010 ! Le profil perso quant à lui fait l’objet d’une animation régulière mais dans la mesure où il a atteint le plafond des 5000 contacts, autant dire que le support n’est plus adapté … surtout à l’ambition du personnage 😉

Sur Twitter : Manuel Valls n’y est pas présent


N° 6 Valérie Pécresse

Sur Facebook : www.facebook.com/vpecresse

Une Fan page comptant pas loin de 5000 fans (4875) mais plus aucune animation depuis le 2 juin dernier. Indifférence ? Incompréhension ? Ceci témoigne du désintérêt total de Pécresse pour les médias sociaux.

Sur Twitter : http://twitter.com/vpecresse

6500 followers mais plus un seul tweet depuis le lendemain des régionales de mars 2010. Elle a perdu, elle ne tweete plus ? Pas de bras, pas de chocolat ?! Si on décide d’arrêter, on prévient puis on désactive le compte mais on ne laisse pas 6500 personnes en plan comme çà !

N° 7 Alain Juppé

Sur Facebook : http://goo.gl/aoGW

Une Fan page regroupant un peu moins de 4000 supporters (3847 pour être précis). La page n’est plus animée depuis le 13 août dernier et ce malgré 167 « j’aime » sur son dernier post. C’est à n’y rien comprendre …

Sur Twitter : l’ancien premier ministre n’y est pas présent.


N°8 Bernard Kouchner

Sur Facebook : http://goo.gl/0OYW

Une Fan Page totalisant à ce jour 1349 soutiens mais aucune publication depuis la création de la page ! Il n’est même pas certain que cette page soit officielle.

Sur Twitter, aucun compte alors même que le MAE lui, dispose d’un compte (@francediplo) depuis plus d’un an et demi.


N°9 Patrick Devedjian

Sur Facebook : http://goo.gl/jwIC

On compte plusieurs Fans pages à la gloire du ministre de la relance. La principale, bien que « morte née » c’est à dire jamais animée, compte 416 fans. Il est probable que cette page n’est pas été créée par l’entourage du ministre. Cela fait tout de même désordre, non ?!

Sur Twitter : http://twitter.com/pDevedjian

Compte ouvert en juin 2009 pour un total de 6 tweets à ce jour !

Le premier tweet date du 29 juin 2009, le dernier du 28 février 2010 : à vous de faire la moyenne. Il y a tout de même 947 followers suspendu à son prochain tweet … Ce compte est-il vraiment officiel ? rien dans les 6 tweets ne ressemble à un compte « fake ». Et même si c’était le cas, depuis le temps, les collaborateurs du ministre auraient eu le temps de négocier pour récupérer le compte. Bref, à l’instar de son blog www.patrickdevedjian.fr qui n’est plus animé depuis juin 2009, Devedjian se fiche du média Internet comme de son premier tapis de souris !

 

N°10 Chantal Jouanno

Sur Facebook : http://goo.gl/QDxg
La Fan Page de CJ compte 5200 soutiens, ce qui est plutôt honorable.  En revanche, l’animation de la page incarne jusqu’à la caricature, la maladie infantile des politiques sur Facebook : parler de soi, que de soi et surtout de ses ITW presse ! Bref, aucun échange, aucun dialogue avec ses 5200 soutiens, aucun partage d’infos, que de l’auto-promo. Navrant.

Sur Twitter : http://twitter.com/ChantalJouanno

Le compte a été créé fin juin 2009 et malgré les 1828 followers, Chantal Jouanno n’a pas jugé que ce soit encore suffisant pour publier son 1er tweet ! Elle doit attendre d’atteindre la barre des 2000 followers….

 

Pour ne pas rester uniquement dans le registre de la critique, voici 10 conseils aux politiques tentés par l’aventure des médias sociaux.

 

10 conseils aux politiques tentés par l’aventure des médias sociaux.

 

1 / Développer une présence pérenne

N’y allez que si vous êtes disposé à y être présent de manière pérenne (pas seulement pour le temps d’une campagne électorale)

2 / N’y allez pas pour faire comme tout le monde

Réfléchissez à votre projet et positionnement éditorial pour chaque plateforme (objectifs / publics cibles)

3 / Accepter le paradigme conversationnel

Jouer le jeu de l’échange et du dialogue avec votre communauté. Prenez le temps de répondre aux commentaires.

4 / Ne faite pas du vieux avec du neuf !

Si c’est pour faire du « push » d’infos Top >> Down, abstenez vous et recopiez 100 fois la définition de ce qu’est la communication horizontale 😉

5 / Créez des contenus dédiés aux plateformes

Efforcez-vous de créer des contenus dédiés aux plateformes. Ne vous contentez pas de relayez les mêmes infos pré existantes sur votre blog.

6 / Proposez des contenus à valeur ajoutée

Faite en sorte de proposer des contenus à valeur ajoutée pour vos lecteurs. Des prises de paroles que l’on ne trouvera pas ailleurs. Et commencez par arrêter de diffuser mécaniquement vos agendas et vos ITW sur vos Timelines. Cela ne présente qu’un intérêt très limité.

7 / Mettez vous au Web en Temps Réel : Essayez-vous au « live-tweet », c’est à dire : tweetez (ou postez sur FB) non pas seulement en amont de vos RDV mais pendant et en aval pour réagir à chaud. C’est l’essence du « Real Time Web ».

8 / Mettez-y vous personnellement

Ne déléguer pas complètement à vos collaborateurs la tâche de gérer vos profils sur les médias sociaux. Le plus régulièrement possible, mettez les mains dans le cambouis : tweetez vous même ! Postez-vous même sur votre Fan page. Vos publications n’en seront que plus authentiques.

9 / Faite votre aggiornamento digital

Arrêtez de croire que les médias sociaux ne sont qu’un canal supplémentaire pour diffuser votre bonne parole et qu’ils ne changent rien à la manière de faire de la politique. Efforcez vous de comprendre que, comme pour les entreprises, la donne a changé, que rien ne sera plus comme avant et qu’il est nécessaire d’intégrer ces nouvelles règles. Ceci exige de l’humilité et la force de

10 / Contactez moi 😉

Si vraiment, vous ne vous en sortez pas, vous pouvez toujours faire appel à moi : je propose des cessions de Média Training Digital pour les élus et des formations pour les collaborateurs d’élus.

Une pensée sur « Top Ten des politiques français (vraiment) à la ramasse sur Facebook et Twitter »

  1. Passionnant,
    merci pour ce top 10 et les conseils qui en suivent ! le dernier étant certainement celui à suivre en premier 😉

    > Mais comment gérer le risque d’un e-opposant un peu trop zélé ? Faut-il mettre en place une charte d’usages qui permettrait de réguler les posts un peu trop agressifs ? ou jouer la carte de la totale transparence ?

    > Plus globalement, les digital natives disent que 2007 s’est joué sur les Internet, l’élection de BO aux US sur Facebook, nulle doute que 2012 aura une place de choix sur FB et Twitter.
    Risque t-on d’assister à une avalanche de cyberattaques à l’e-réputation de nos politiques ?

    Au plaisir de te lire,

    Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *